Vercors
France
2012

Le Moucherotte


21. 7. 2012

Aditya Zutshi, Peter Schrammel

Temps

ensoleillé

Intérêt

****: La plus jolie montée sur le colosse qui garde Grenoble côté ouest

Itinéraire

St-Nizier-de-Moucherotte/Les Pucelles, 1072m - Château Bouvier, 1543m - Le Moucherotte, 1901m - Les Trois Pucelles, 1456m - St-Nizier-de-Moucherotte, 1163m

Dénivelé

+993m/-902m

Distance

11km

Horaire

3 1/4h (1 + 1 + 3/4 + 1/2)

Endurance

E

Difficulté

I, A-B: Château Bouvier passage câblé de 30m A-B, puis plusieurs gradins I- et une cheminée de 5m I, crête de la Pucelle Centrale I- (derniers mètres II-III)

Danger

5-6: Château Bouvier 4, puis des pentes raides avec des barres rocheuses 3-4, crête vers la Pucelle Centrale 5-6 (derniers mètres 7), une traversée avant le tremplin 3-4

Fréquentation

d

Récit

Aditya passa un séjour de recherche à Grenoble. Comme il faisait beau le weekend, on prit le bus à St-Nizier. On descendit du bus sous les 3 Pucelles et prit le sentier longeant le versant est du Moucherotte. Il descend un peu, passe au bord d'une énorme doline et puis remonte doucement jusqu'au pied du Château Bouvier. Là, on ne suivit plus la balise, mais approcha à la falaise en traversant un ravin. On longea la falaise avant de monter abruptement à gauche par un passage câblé de 20m. Des lacets étroits et exposés nous menèrent au col. On rendit visite au château, une petite remontée-descente qui valait l'effort : une vue formidable sur les vallées et la face est impressionnante du Moucherotte. On retourna au col et remonta en suivant le sentier évident. Un groupe de jeunes était devant nous. Après un pierrier le sentier devint plus intéressant avec quelques marches rocheuses et une petite cheminée. On profitait toujours de la vue grandiose vers le sommets apparaissant en face. Malheureusement il y avait aussi de plus en plus de nuages. Aditya était un peu épuisé vers la fin, mais finalement on doubla le groupe pour conquerir les meilleures places au sommet protégées du vent froid. Un couple de vieux nous libéra un coin bien protégé. Deux femmes lancèrent un ballon en forme de cœur, que ne voulait pas trop décoller. On descendit en suivant la crête. Il y avait du monde partout. On avait encore du temps, donc on fit un détour au 3 Pucelles, où on observait des grimpeurs. Puis on descendit et traversa par le tremplin à St-Nizier pour rentrer à Grenoble en bus.


Impressum