Belledonne
France
2012

Col de l'Église


2. 3. 2012

Yannick Hennequin, Éric Pichon, Frédéric Nouguier, Peter Schrammel, Georg Haberfehlner, Thomas Bolognesi, David ?

Temps

dégagé

Intérêt

****: Bel itinéraire dans une combe grandiose

Itinéraire

Le Grand Thiervoz, 1070m - Deuxième Chalet de la Petite Valloire, 1779m - Col de l'Église, 2526m - pointe 2559m - Deuxième Chalet de la Petite Valloire - Le Grand Thiervoz

Dénivelé

1509m

Distance

12km

Horaire

4 3/4h (1 1/2 + 2 + 3/4 + 1/2)

Endurance

G: après la forêt le plus dur est (presque) fait

Difficulté

II-III: au col: 35° sur 70m, puis 40° sur les derniers 20m; sinon <30°; descente directe de la pointe 2559: 38-40° sur 100m; dans la combe des variantes jusqu'à 35°

Danger

4: 2-3 jusqu'au col, crête vers la pointe 2559: 4 sur 20m

Fréquentation

c

Commentaires

risque d'avalanches 2; moquette 5-10cm dans les pentes sud-ouest à 13h, soupe après le chalet, dur et glacé dans la forêt

Récit

Après une semaine de grande chaleur les conditions n'étaient pas très favorable. Mais ce samedi les températures seraient en légère baisse. Georg proposa le Col de l'Église en partant du Grand Thiervoz. Cela semblait raisonnable, comme il s'agit d'une combe ouest assez protégée du soleil jusqu'à l'après-midi. Moi, je partis avec Yannick, Fred et Éric à 7h et nous arrivâmes à 8h15 au parking. Il y avait déjà 5 voitures. Georg partit avec Thomas et David et ils étaient en retard. On partit quand même vers 8h30 - ils nous allaient rattraper. On prit le sentier coupant la route. Au début on porta les skis, mais on pouvait les chausser après 10 minutes. La piste monta assez raide. Du coup on arriva déjà après 40 minutes aux ruines du premier chalet. On profitait de la vue vers le Fond de France, jusqu'à ce que les 3 autres arrivassent et on pût continuer aux deuxième chalet, qu'on atteignit à 10h. Un couple raquetteurs passait la nuit dans la cabane. La neige était déjà en transformation sur le versant plein sud. On traversa un peu la première plaine avant s'engager dans la pente directe longeant le creux du Lac de Naves sur la droite. Une alternance des ressauts et replats nous mena à un cirque impressionnant. Mes peaux ne se accrochaient pas bien sur la croûte avec des gravillons en neige dessus. C'était vachement glissant. Je mis les couteaux, mais ils n'aidaient pas non plus. Entretemps Yannick avait déjà doublé le groupe devant nous et il attaqua la dernière pente vers le col de plus en plus raide. Il y avait une petite ancienne coulée dans le couloir, qui était partiellement au soleil. Le groupe devant moi galéra à l'ombre, donc je l'essayai le côté ensoleillé. C'était plus raide, mais mes couteaux s'accrochaient bien. Peu après j'avais aussi rattrapé le groupe. Eux ils déchaussèrent, moi j'essayai en conversion, qui allait bien - apart des derniers 20m un peu trop raides. Une dizaine de personnes se retrouvaient au col, la plupart montée du côté Gleyzin. On continua à la pointe nord-ouest du col. Je mis les crampons, mais cela n'aurait pas été nécessaire. Il y avait une belle vue sur le Grésivaudan, la Chartreuse, les Bauges et la chaîne interminable des sommets de Belledonne. On déjeuna. Il y avait un peu du vent. On vit les trois autres arriver. On ne tarda pas à descendre par la pente directe du sommet. La neige était déjà presque un peu trop transformée vers 13h. C'était la première sortie de David et il était un peu fatigué. On attendait sur le replat pour que Thomas et Georg pussent monter. Puis, on descendit ensemble par la belle pente vers le Lac de Naves, et ensuite on traversa dans les pentes au nord du lac: moquettes parfaites partout. On prit des vidéos sur la dernière pente avant le grand replat menant au Chalet. Plus bas la soupe commença et continua en natation par la forêt jusqu'au premier chalet. Après le chemin était à l'ombre: dur et glacé. On put descendre jusqu'à la voiture à part d'un un passage de portage pour manque de neige. Il était 15h20 - assez de temps pour prendre une bière sur la place principale d'Allevard.


Impressum