Gapençais
France
2010

Montagne d'Aujour


3. 9. 2010

Frédéric Nouguier, Éric Pichon, Peter Schrammel

Temps

dégagé

Intérêt

****: Joli panorama depuis une jolie montagne assez isolée, mais assez long de tous les côtés

Itinéraire

Savournon/Villelongue, 867m - Col d'Aujour, 1483m - Montagne d'Aujour, 1834m - Col d'Aujour - Villelongue

Dénivelé

1049m

Distance

12km

Horaire

4h (1 1/3 + 2/3 + 2/3)

Endurance

E

Difficulté

I: ravin pour joindre la crête I-, descente après la première falaise et dans une brèche au milieu de la deuxième I (les deux sont contournables par des petits détours), deux petites barres rocheuses vers le sommet I-, entrée dans la faille 0+

Danger

4: la crête

Fréquentation

b: deux Parisiens et un biker

Commentaires

boucle classique par le versant nord à partir du Saix en longeant toute la crête et descendant vers le Lac de Peyssier

Récit

Un temps magnifique était annoncé pour tout le week-end. Fred avait deux propositions pour découvrir des nouvelles régions : samedi la Montagne d'Aujour dans la vallée de Buëch et dimanche la Grande Autane dans les Écrins. Éric nous chercha avec sa voiture chez Fred. On alla par l'autoroute de Trièves et le Col de la Croix Haute à Aspres. Là, on prit un café et regarda le circuit. On le trouva un peu long du côté Saix, donc on décida de partir de Villelongue et faire une boucle du versant sud. On monta un petit peu la route de terre et se gara devant une station de pompe d'un réservoir. On partit avant 10h. Ils démarrèrent un peu trop vite pour moi, du coup je restai en arrière. La route de terre est assez raide et dégradée au début, puis elle rejoint le GR de Savournon, aussi pas trop joli. Plus haut je rattrapai Fred qui avait du ralentir. J'arrivai en une heure au Col d'Aujour, où Éric attendit déjà depuis des lustres. On était n peu confus où se trouve le sommet. On regarda la longue barre calcaire et la distance semblait énorme jusqu'au sommet tout à droite. D'abord il fallait monter au Col de l'Armande et de là, avant une porte à droite sur un sentier non-balisé, mais bien perceptible qui mène directement vers la falaise. Après avoir longé les à-pics côté sud sur100m on gravit par une cheminée la crête. On continua directement au bord des falaises vers l'est - carrément très joli ! Une fois il fallait descendre dans une interruption de falaise. Eric et moi poursuivîmes directement sur la crête avec quelques contournements des arbres dans la pente nord, tandis que Fred prit une variante un peu galère en traversée de la pente. Il nous rejoignit sur un replat avec une brèche qui est atteignable facilement aussi du côté sud. On monta dans la pente au sommet avec deux barres faciles. Arrivé à 12h45 un panorama énorme se présenta devant nous yeux, comme le sommet et assez isolé. On profitait d'une vue imprenable au Vercors, Dévoluy, Écrins et jusqu'au Mercantour et le Mont Ventoux pendant que nous discussions sur la grève concernant la reforme de retraites. Deux Parisiens arrivèrent qui étaient aussi montés du versant sud mais en contournant les falaises à l'est. Cette variante serait notre descente, qu'on attaqua à 14h. On descendit le versant nord le long de la faille impressionnante : 10m large est environ 50m haut. On suivit les balises à droite pour joindre le fond de la fente, où on prit une photo de groupe. On contourna les rochers à l'est selon les balises, mais après un chaos de bloc de roche il fallait traverser sur des traces de gibier le versant nord. On descendit le long de la limite de la forêt par les trous. On retomba sur le GR, qui se transforma en route forestière descendant au Col d'Aujour. On continua sans tarder. Soudainement on rencontra l'un des Parisiens, partis avant nous, remontant et cherchant son copain. Un peu plus tard on rencontra l'autre plus bas et lui on dit que l'autre le cherchait plus haut. Plus loin on rencontra encore un gars en motocycle polluant l'air. Éric et moi arrivâmes peu après 15h30 à la voiture. Fred avait pris un peu retard pendant la descente. On continua en voiture par Veynes pour chercher un autre Éric à Saint-Bonnet-en-Champsaur... (continuation Grande Autane)


Impressum